Alain-Fournier

citation Alain-Fournier
Lire ses citations / écrivain, 1886 - 1914

Alain-Fournier de son vrai prénom Henri-Alban né de parents instituteurs à La Chapelle-d'Angillon (France) le 03/10/1886 et mort au combat à Saint-Rémy-la-Calonne (France) le 22/09/1914. Il est l'ami d'enfance de l'homme de lettres Jacques Rivière, qui épousera plus tard sa soeur cadette, Isabelle. Chroniqueur littéraire puis secrétaire de l'ancien président de la République Claude Casimir-Périer, il est également écrivain. En 1913, il publie "Le Grand Meaulnes" qui rate d'une seule voix le prix Goncourt. Ecrit à la Belle Epoque, son roman reprend de nombreux détails de sa vie, du décor de sa jeunesse dans le Berry et de son premier amour, une certaine Yvonne de Quièvrecourt. "Le Grand Meaulnes" est l'unique roman d'Alain-Fournier achevé et publié de son vivant.Lieutenant de réserve durant la Seconde Guerre mondiale, Alain Fournier est mobilisé dès le 4 août 1914. Quittant le Pays basque, il écrit à sa soeur : "Je pars content". Deux mois après, le 22 septembre 1914, le jeune écrivain âgé de seulement 27 ans est porté disparu dans les Hauts de Meuse avec 20 autres de ses compagnons. Son second roman, "Colombe Blanchet" restera inachevé. En 1924, des nouvelles et poèmes écrits par Alain Fournier sont rassemblés sous le titre "Miracles" et publiés à l'initiative de Jacques Rivière. Mort pour la France, Alain-Fournier a été nommé chevalier de la Légion d'honneur et décoré de la Croix de guerre avec palme, à titre posthume.

wikipedia