On aime sa mère presque sans le savoir, sans le sentir, car cela est naturel comme de vivre ; et on ne s'aperçoit de toute la profondeur des racines de cet amour qu'au moment de la séparation dernière. Aucune autre affection n'est comparable à celle-là, car toutes les autres sont de rencontre, et celle-là est de naissance.
Fort comme la mort
voir aussi : naissance rencontre savoir divorce 
Il nous faut autour de nous, des hommes qui pensent et qui parlent. Quand nous sommes seuls longtemps, nous peuplons le vide de fantômes.
voir aussi : halloween 
L'oeil. En lui, il y a l'âme, il y a l'homme qui pense, l'homme qui aime, l'homme qui rit, l'homme qui souffre !
voir aussi : amour souffrance 
Quand on a le physique d'un emploi, on en a l'âme.
Une oeuvre d'art n'est supérieure que si elle est, en même temps, un symbole et l'expression exacte d'une réalité.
La mort. Que ce mot, si court, est insondable et terrible !
voir aussi : les citations courtes 
Puisque la femme revendique ses droits, ne lui en reconnaissons qu'un seul : le droit de plaire.
Épouser une veuve, n'est-ce pas un peu considéré chez nous comme un mariage d'occasion, comme l'achat d'une marchandise légèrement défraîchie ?
Toutes les idées, toutes les phrases, toutes les discussions, toutes les croyances sont des rengaines.
Une action blâmable en soi devient souvent méritoire par la pensée qui l'inspire.
Notre grand tourment dans l'existence vient de ce que nous sommes éternellement seuls, et tous nos efforts, tous nos actes ne tendent qu'à fuir cette solitude.
Les vraies femmes de lettres sont des phénomènes. Leur rareté fait leur prix.
La conquête des femmes est la seule aventure exaltante dans la vie d'un homme.
voir aussi : homme vie 
Comment peut-on ne pas adorer les cloîtres, ces lieux tranquilles, fermés et frais, inventés, semble-t-il, pour faire naître la pensée pendant qu'on va à pas lents sous les longues arcades mélancoliques ?
voir aussi : pensée 
Le surnaturel baisse comme un lac qu'un canal épuise ; la science à tout moment recule les limites du merveilleux.
Nos conceptions de l'ouvrier-créateur, de quelque religion qu'elles nous viennent, sont bien les inventions les plus médiocres, les plus stupides, les plus inacceptables sorties du cerveau apeuré des créatures.
Décidément, il n'y a que les femmes pour savoir aimer !
voir aussi : amour les citations courtes 
La femme est le grand mensonge du Rêve.
voir aussi : rêve les citations courtes