Paul-Jean Toulet

citation Paul-Jean Toulet
Lire ses citations / écrivain français, 1867 - 1920

Paul-Jean Toulet, né à Pau (Basses-Pyrénées) le 5 juin 1867 et mort à Guéthary (Basses-Pyrénées) le 6 septembre 1920, est un écrivain et poète français, célèbre par ses Contrerimes, une forme poétique qu'il avait créée. ll perd sa mère peu après sa naissance, il passe sa première enfance chez une tante à la villa " Mauricia " de Billère.Paul-Jean Toulet est l'un des poètes les plus aigus et les plus brefs de la littérature française ; peu connu du grand public, il a toujours suscité des admirations en haut lieu, en France (du Président Pompidou à beaucoup d'Académiciens actuels comme Jean Dutourd, Jean d'Ormesson) et à l'étranger (l'Argentin Borges, le Libanais Salah Stétié admirent sa " perfection "). C'est aussi un maître de la prose poétique, et à ce titre les souvenirs d'enfance de Billère lui auront inspiré un chef-d'?uvre : sa lettre à soi-même du 4 avril 1904. Toulet est encore romancier, un moraliste sombre, un critique à la fois profond, rêveur et désinvolte.Après des études itinérantes et capricieuses, il passera sa jeunesse en Béarn (Carresse), à l'île Maurice chez son père, en Algérie ; il s'établit de 1898 à 1912 à Paris, dont il est une figure brillante, acerbe, noctambule (il se lève tous les jours à quatre heures de l'après-midi) ; puis se replie sur l'Aquitaine (Saint-Loubès, près de Bordeaux, puis à partir de 1916 à Guéthary chez sa femme, qu'il a épousée à 49 ans).Opiomane invétéré, il meurt à Guéthary (où il sera inhumé) d'une overdose de laudanum, substance proche de l'opium. Il avouait que ce qu'il avait le plus aimé au monde, c'était " les femmes, l'alcool et les paysages ".