Roland Bacri

citation Roland Bacri
Lire ses citations / humoriste, 1926 - 2014

Roland Bacri est né à Bab El-Oued (le quartier populaire européen d??Alger à l'époque coloniale) le 1er avril 1926 et mort le 24 mai 2014 à Levallois-Perret, en France.Il fait ses premières armes de journaliste au Canard Sauvage de Bernard Lecache à Alger. En 1953, il envoya un poème au Canard enchaîné qui le publia. Une relation épistolaire s'établit entre lui, et le rédacteur en chef du journal. En 1956, il est convié à Paris pour une collaboration régulière.Sous le pseudonyme « Roro de Bab-el-Oued, ainsi que le petit poète », il signe des textes qui se signalent surtout par l'emploi de l'argot algérois. Cette chronique régulière ne s'engagea jamais vraiment en faveur d'aucune communauté, mais eut le mérite de corriger l'analyse du Canard sur la situation algérienne, en particulier sur l'attitude des Pieds-Noirs. Il est chroniqueur à l??hebdomadaire satirique français le Canard enchaîné depuis 1956. Il s'éloigne progressivement du journal dans les années 90.Son frère, Jean Claudric, qui se nomme réellement Jean-Claude Bacri est l'ami et chef d'orchestre d'Enrico Macias, pour qui il composa « Les filles de mon pays » et « Les gens du nord ».On raconte qu??il s??exprime si naturellement en vers que ses amis ont été obligés de lui offrir un Dictionnaire des mots qui ne riment pas. Son épitaphe est la suivante: "Ici git suis. Ici git reste."