- Dis moi que tu m'aimes.- Tu sais que je t'aime.- Non ! Dis-le comme si tu donnerais ta vie pour moi, comme si rien d'autre ne comptait, comme si tout au monde tournait autour de moi. Comme si t'y croyais espèce de merdeux !
voir aussi : amour 
- Y'a pas d'avenir sans elle...- On l'emmerde l'avenir.- Mais lâche moi, il reste plus rien, il reste plus rien du tout !- Il reste l'instant présent, vieux.- Mais qu'est ce que j'ai fait, qu'est ce que j'ai fait ?!- T'es allé jusqu'au bout du monde mec, putain, jusqu'au bout du monde. Et tu vas devoir aller encore plus loin. Pour elle, pour toi. Pour moi.
voir aussi : devoir vieillesse 
- Le truc, c'est qu'je sais qu'je suis un vrai connard parfois. Mais, les gens aiment ça, pas vrai ? Mon côté emmerdeur, mon charme légendaire, ça plaît aux gens. Et ça m'plait qu'ça leur plaise.- On n'est pas obligé d'en parler maintenant.- Mais des fois, j'ai l'impression de pas être moi, parce que, parce j'suis plus que ça. J'veux pas être un connard moi. C'est vrai. Effy elle le sait, elle m'aime pour c'que j'suis vraiment.
voir aussi : charme parole temps 
Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? C'est d'pas pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s'en aller... Tu la perds à jamais.
voir aussi : pouvoir sensation perdre temps 
Je commence. Je t'aime depuis la première fois que je t'ai vu, ça m'a pris du temps pour ouvrir les yeux. Et j'avais si peur de ce que je ressentais, tu sais, que j'ai appris à devenir une salope sarcastique, juste pour me sentir normale. Quand on s'est mis ensemble, ça m'a terrorisée, parce que... tu es devenue la seule personne qui aurait pu détruire ma vie. Je t'ai repoussé et je t'ai fait croire que c'était de ta faute, mais en réalité j'étais juste torturée de douleur. Et je suis une putain de lâche parce que... je ne voulais pas être une esclave de mes sentiments pour toi. C'est si horrible, vraiment, je mourrai pour toi. Je t'aime tellement, ça me détruit.
voir aussi : vie corps lâcheté sensation 
Des fois j'me dis que j'suis pas née dans le bon sens, genre j'suis sortie d'ma mère à l'envers et les mots qu'j'entends j'les entends à l'envers, les gens que j'devrais aimer j'les hais et les gens qu'je hais...
- Allo Maman? Oui je suis avec une amie là, hein qu'est ce qu'on va faire ? Euh j'sais pas... Effy on va faire quoi ?- Approvisionnements.- En quoi ? demande ma mère...- Drogues.- Salade !
J'ai pas mangé depuis 3 jours pour être jolie.
- Qu'est ce qu'ils foutent ?- Ils essayent d'être heureux.
L'amour, l'amour, l'amour. À quoi ça sert ? Absolument À rien...
Tu sais ce qui a de plus douloureux dans un chagrin d'amour ? C'est d'pas pouvoir se rappeler ce qu'on ressentait avant. Essaie de garder cette sensation. Parce que si tu la laisses s'en aller... Tu la perds à jamais.
voir aussi : pouvoir sensation perdre temps 
Michelle, écoutes j'ai un truc à te dire. Tu m'entends là ? C'est sûrement le réseau. Faut que je te dises quelque chose ; je suis un connard. Je sais même pas pourquoi, je peux peut-être changer... Non, je peux changer. T'es la seule qui compte... la vérité... la vérité c'est que je t'aime.
voir aussi : amour 
J'étais très bien comme j'étais, occupé à me détruire, et puis tu t'es pointée et tu m'as dis de me bouger, et pour la première fois de ma vie j'ai eu l'impression que quelqu'un en avait quelque chose à foutre de ma gueule et que cette personne méritait que je fasse des efforts. Aujourd'hui, je pulvériserai le record du plus gros sandwich si tu me le demandais, je tabasserais les mamies, je remplirais de soda les fleuves du pays... J'ai merdé sur toute la ligne je l'admets, t'imagines pas comme je regrette. Je t'aime Jal, t'es tout ce que j'ai au monde... T'as de la morve qui est entrain de couler.
voir aussi : amour 
Les profs de théâtre c'est genre :" - Fais l'arbre !- Mais j'en suis pas un.- Mais fais le quand même ! "Tous des pervers !
- Tu te sens mieux depuis que t'es sortie ?- Ouais super. Je peux de nouveau porter du blanc et j'arrive à manger des yaourts, de la soupe toute prête et des noisettes maintenant. Et je me fais pas vomir si j'ai le droit de jouer avec les chats. Comme si j'étais... dans le col-tard, tu vois ?- Ben, c'est très encourageant.- Oh, merci t'es trop sympa.
voir aussi : animaux jeu temps 
Tu veux qu'j'te raconte le plus beau jour de ma vie ? Chez les Louvteaux. J'avais pas pu me retenir, j'm'étais pissé dessus, on était coincé dans une pièce depuis des plombes. J'essayais, de sortir de là tu vois, c'est tout. Mais y'avait un p'tit qui m'barrait le chemin. On aurait dit que ça l'amusait tu vois de me couper la route. Alors j'l'ai traité de tête de con et j'lui ai dit de me laisser passer, " tête de con ". Alors là un silence de mort parce que j'l'ai traité de tête de con, et ils se sont tous mis à rire, tous ! J'arrivais pas à savoir si c'était à cause des gros mots, ou parce qu'ils avaient vu que mon short était mouillé, j'ai voulu cacher la tâche avec mes mains, sauf que ça a attiré leur attention dessus et ils étaient tous mort de rire. Mais y avait Peter, mon frère, il était le plus jeune de tous les chef de meutes, c'est eux qui donnent les ordres, qui gèrent. Alors en bon chef de meute, il s'est levé et là ils l'ont regardé lui, pas moi et ensuite il m'a pris la main et m'a conduis aux toilettes et ensuite il m'a aidé à enlever mon short et il m'a nettoyé, puis il a enlevé le sien et il me l'a mis. Ensuite, il m'a fait un bisou sur la joue, il a pris ma main, et on est sorti des toilettes. Il était en slip lui. Mais non, personne n'a rigolé. Le plus beau jour de ma vie.
voir aussi : silence corps donner famille 
J'ai réfléchi à ce que Chris aurait voulu que je dise aujourd'hui, aux conseils qu'il m'aurait donné, sûrement un truc du genre : " Je vais te dire, tu t'en branles, ces gens là ils savent déjà tout de moi parle leur de quelqu'un d'autre ! " Alors j'ai décidé de vous parler d'un des héros de Chris, cet homme, c'est le capitaine Jo Kittinger. En 1960, à bord d'un ballon, le Capitaine Kittinger fit une ascension de 32 kilomètre dans la stratosphère, armé d'un simple parachute, il s'élança dans les airs. Sa chute dura quatre minutes et trente six secondes, il atteignit une vitesse de 988 kilomètre heure avant d'ouvrir son parachute à 5000 mètres du sol. Personne n'avait réalisé un tel exploit avant lui et ça n'a jamais été réitéré, il l'a fait parce qu'il le pouvait, c'est tout. C'est pour ça que Chris l'aimait, parce que Chris était quelqu'un qui disait " Oui ". Il disait oui à tout. Il aimait tout le monde. Je n'ai jamais connu de garçon... d'homme, aussi courageux. Et ça c'était... Il s'élançait d'un ballon dans les airs, chaque jours, parce qu'il pouvait, parce qu'il était en vie, et c'est pour ça... Et c'est pour ça qu'on l'aimait tous...
voir aussi : homme vie amour sport 
En Russie Tony et moi on s'est tripotés... C'est parti de mon engueulade avec Anwar qu'a dit qu'il détestait les gays ! J'étais super mal et Tony m'a proposé une turlute pour me remonter le moral. Alors que c'était pas ce que je voulais ! Mais... j'avais les boules et lui il me les a léchées. Après ça on s'est fait expulser de Russie... Et voilà... J'suis vraiment désolé d'être une salope...
- Hamlet est simplement un ado : Il est tenaillé par tous ses désirs, mais n'a pas assez de bouteille pour les assouvir. Il devient fou et se branle en pensant à Ophélie, et devient si emmerdant qu'il faut que quelqu'un le tue.- Je ne suis pas sur d'être d'accord. Il n'y a pas de branlette dans Hamlet.- Si, Il y en a. Plein même. Seulement ils appellent ça des monologues.
- Es-tu un ami d'Effy ? - Je... je pense. Vous êtes sa mère ? - Je peux m'asseoir ? (elle s'assoit) JJ c'est ça ? Le magicien.- Je faisais de la magie. Plus maintenant, par contre. - J'étais mariée. Plus maintenant par contre. - Prenez une carte, n'importe laquelle. - Je pensais que tu avais arrêté... - C'est parfois dur de se séparer de certaines choses. - Effy aime la magie. - Êtes-vous sûre ? - Ouais, enfin, pas le... tu vois... stupide abracadabra... je suis désolée. - C'est rien. Je dois terminer avec ça. - Tu vois.. Elle avait 4 ans la première fois qu'elle ma battu à cache-cache. Je l'ai cherchée pendant des heures. Quand finalement je l'ai trouvée... elle a juste souri. Tu connais le sourire d'Effy ? Qui veut dire... " Tu ne me connais pas entièrement. Et tu ne me connaîtras jamais entièrement. " Tu vois, ce type de magie. Elle est bonne pour dissimuler des trucs, et... cacher, esquiver. Mais je pense la connaître. Et je pense qu'elle a tant d'amour dans son coeur... C'est sa façon de laisser tomber, montrer ses cartes... ça lui fait trop peur. Je ne pensais pas que ça pouvait être possible que quelqu'un nous manque autant.
voir aussi : sourire maman mariage savoir 
Tony : Ohhh oui !
Waooow.
- (à Michelle) Je vais te tuer sale planche à pain tout juste bonne à te faire enculer par un cheval !- Wow! Là respect.
- Dis Tony, t'as pas quelque chose à me dire ?- Euh... J'aime tes cheveux ?- Han han- J'aime ton pull ?- ... (Michelle hoche la tête négativement)- Je t'aime ? - ... (un nouveau hochement de tête négatif)- Aucun des trois ?
- (Parlant de Cassie à Sid) Vas-y tu devrais te la taper, ça serait trop démoniaque.- Je parie qu'elle baise comme une belette sous acide.
Je suis Cook !
- Sid, il y a des gens à qui tu peux parler. Moi je suis là pour toi, ensemble on peut tout arranger. Je suis tout ouïe alors vas-y. - Déjà y a mon meilleur pote qui veut que je me tape sa copine, sa copine dont je suis amoureux sauf que elle, elle est raide dingue de lui et moi elle peut pas me blairer. Ensuite mon vieux me prend pour le dernier des minables et croit que je finirai comme un minable. Et quoi que je fasse, quoi que je dise j'arrive toujours à me mettre les gens à dos. On peut arranger ça vous croyez ? - J'entends... d'accord. Oui, laisse-moi y réfléchir deux secondes et je... la vie, Sid, elle est faite de hauts et de bas. Elle est comme l'oiseau qui vole. Tu dois trouver tes ailes Sid. Sid :- Ouais. Et finis ton putain de devoir sinon t'es foutu. - Ouais, merci Tom, c'est arrangé. - Pas de problème Sidney. On se voit demain alors, me plante pas vieux.- Salut.
voir aussi : amour animaux croire temps 
- Ton attitude est vraiment inadmissible !- La tienne est frigide.
- Oh crois-moi Sid, ce soir on va à une soirée. Tu vas enfin pouvoir niquer. Tu vas enfin faire un voyage au pays merveilleux du désir infini et...- Fait chier... enfin quoi.- C'est un peu la honte.- Ça n'a rien d'exceptionnel pour un mec de 16 piges de pas encore avoir couché.- Non. C'est grave la honte.
voir aussi : désir honte 
Liz : D'accord...
Sid : Shut up!!
Fuck it.
C'est pas de ma faute si je suis une grosse vache charismatique avec une grande gueule et un cul de mammouth.
Dans tout l'univers, rien n'est plus important que le pouvoir. L'argent et la beauté n'ont d'intérêt que le pouvoir qu'ils nous procurent. Juste en dessous il y a le sexe. Donc sexe plus pouvoir égal... l'éclate totale !
voir aussi : argent beauté sexe 
J'envisage d'arrêter les cours, de me laisser pousser la barbe, et de rejoindre un cirque.
- J'suis devenue barge quand j'étais avec toi. L'amour est pas censé avoir cet effet là, je peux pas recommencer.- C'est toi qui est en train de me rendre barge Effy, et c'est précisément l'effet que l'amour est censé avoir.
C'est par la porte fenêtre que nous passons de la véranda à la... Sofanda !
- Tu fais quoi quand la personne que tu aimes te déçois ?- Il faut arriver à ne plus l'aimer.- Et c'est possible tu crois ?- Non.
- Je t'aime et je t'aimerai toujours.- Pour de vrai ?- Oui, et c'est bien ça le problème...
- Les secours arrivent Chris !- ... Cool... J'ai trouvé, Jal... J'ai trouvé.