W. C. Fields

Lire ses citations

W. C. Fields, de son vrai nom William Claude Dukenfield, est un jongleur, humoriste de vaudeville, scénariste et acteur américain né le 29 janvier 1880 à Darby, en banlieue de Philadelphie (Pennsylvanie, É.-U.) et décédé le 25 décembre 1946 à Pasadena (Californie, États-Unis) des suites d'une hémorragie stomacale. Il est enterré à Glendale (Californie).Jeune adolescent habile jongleur et joueur de billard, il se fait engager dans une salle de spectacles et effectue quelques années plus tard des tournées dans tout le pays ainsi qu'en Europe au début du siècle. Habillé volontairement d'habits dépenaillés, de hauts-de-forme extravagants qui le rendront célèbre, d'une fausse moustache de couleur noire (alors qu'il est blond), ses tours d'adresse originaux lui valent un succès international. En 1915 il s'installe à New York et débute dans un cabaret et en parallèle sa carrière d'acteur au cinéma muet. Il rejoint Hollywood en 1931 après son premier film parlant et est appelé quatre ans plus tard à jouer son plus célèbre rôle dans David Copperfield réalisé par George Cukor. Affaibli par plusieurs maladies aggravées par son penchant alcoolique, il doit s'arrêter quelque temps. C'est ensuite à la radio qu'on peut l'entendre et le succès qu'il y rencontre le propulse à nouveau sur les planches où il fait encore quelques films dont il écrit les scénarios, avant que les maladies ne le rattrapent.Personnage excentrique, à la voix hargneuse caractéristique, aux allures de clown avec ses habits et son nez enflé, il aime jouer des personnages caricaturaux qui échappent des mains des réalisateurs et producteurs. Saltimbanque-né, il reprend souvent dans ses rôles au cinéma ses tours d'adresse qui ont fait sa renommée à ses débuts et reste dans les mémoires comme une figure charismatique des débuts du Septième art qui influencera nombre de caricaturistes, imitateurs et même cinéastes comme par exemple Woody Allen pour son film Prends l'oseille et tire-toi.