Winston Churchill

citation Winston Churchill
Lire ses citations / homme politique, 1874 - 1965

Sir Winston Leonard Spencer-Churchill, né le 30 novembre 1874 et mort le 24 janvier 1965 à Londres, est un homme politique britannique. Surtout connu pour avoir dirigé le Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale, cet homme d'Etat fut Premier ministre du Royaume-Uni de 1940 à 1945 et de nouveau de 1951 à 1955, officier de l'armée britannique, journaliste, historien, écrivain lauréat du prix Nobel de littérature et artiste.Durant sa carrière militaire, Churchill combat en Inde, au Soudan et lors de la Seconde Guerre des Boers. Il est surtout un correspondant de guerre, auteur de livres sur ses campagnes militaires. Il sert brièvement sur le front occidental pendant la Première Guerre mondiale, en tant que commandant du 6e Bataillon du Royal Scots Fusiliers.Durant sa carrière civile, longue de près de soixante ans, il occupe de nombreux postes politiques et ministériels. Avant la Première Guerre mondiale, il est ministre du Commerce, secrétaire du Home Office et premier lord de l'Amirauté du gouvernement libéral d'Asquith. Au cours de la guerre, il reste premier lord de l'Amirauté, jusqu'à la désastreuse bataille des Dardanelles qui cause son départ du gouvernement. Il y est rappelé comme Ministre de l'Armement secrétaire d'Etat à la Guerre et secrétaire d'Etat de l'air. Durant l'entre-deux-guerres, il sert en tant que chancelier de l'Echiquier dans le gouvernement conservateur.Au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, Churchill est de nouveau nommé Premier Lord de l'Amirauté. Après la démission de Neville Chamberlain, le 10 mai 1940, il devient Premier ministre du Royaume-Uni, et conduit le pays à la victoire contre les puissances de l'Axe. Ses discours marquent le peuple britannique et les forces alliées.Après avoir perdu les élections législatives de 1945, il devient chef de l'opposition conservatrice, dénonçant dès 1946 le rideau de fer. En 1951, il redevient Premier ministre. Il prend sa retraite en 1955. A sa mort, la reine lui fit l'honneur d'avoir des obsèques nationales, qui furent l'un des plus importants rassemblements d'hommes d'Etat dans le monde.