Abandon - Le choix de la rédaction

Le plus complet abandon règne dans l'amour. Louis Aragon
Pierre Corneille
Qui ne peut rien prétendre a droit d'abandonner. Pierre CorneilleLa Suivante, p.114, in Théâtre complet

Pour en savoir plus

L'abandon, anciennement "à bandon", trouve son origine dans la langue germanique et signifie littéralement "au pouvoir de". Le verbe abandonner qui en découle signifiant l’action de quitter... de cesser de s'occuper... de livrer au pouvoir de...

Le sentiment d'abandon résulte souvent d'un mal-être vécu lors de l'enfance ou de l'adolescence. Ce mal de vivre peut survenir après le divorce des parents : l'enfant peut avoir le sentiment d'être abandonné par son père ou sa mère; un manque d'attention de parents débordés : l'enfant est laissé livré à lui-même ou l'arrivée d'un petit frère ou d'une petite soeur. "Les enfants savent tout très jeunes. Ils savent la gravité, la peur, l'abandon. Ils savent le bonheur, aussi; la plénitude. Plus tard, l'expérience ne fait que confirmer les manques et les promesses." (Laurence Tardieu)

Ces événements sans conséquences sérieuses pour certains, peuvent être traumatisantes pour d'autres qui garderont cette angoisse de l'abandon toute leur vie. Ils penseront toujours que puisqu'ils qu'ils ont été abandonnés, ils ne sont pas digne d'être aimés. Ce sentiment de rejet peut perturber dans leur vie d'adulte leurs comportements affectifs (dépression, repli sur soi, anxiété, agressivité..) et sociaux( colère, agressivité..) et même générer une difficulté à vivre une relation normale de couple.

Le rôle des parents est d'apprendre leurs enfants à vivre un jour sans eux, avec confiance en la capacité à voler de leurs propres ailes, sans la sécurité rassurante du cocon familiale. Très peu de gens sont prêts à être "abandonnés" par la famille et à assumer leur liberté d'action car cela implique la notion de responsabilité, ce qui les angoisse. Le film d’Étienne Chatillez, "Tanguy" illustre parfaitement ce refus de la séparation.