Sagesse - Le choix de la rédaction

Il faut oser en tout genre ; mais la difficulté, c'est d'oser avec sagesse. Bernard Fontenelle

Pour en savoir plus

La sagesse, du latin sapientia, est la conduite de quelqu'un de prudent qui agit d'une manière intelligente, réfléchie, avec circonspection. Quelqu'un de sage agit avec bon sens, raisonnablement et qui fait preuve de retenue dans ses désirs. Un enfant sage est obéissant, docile et pas turbulent.

Chez les philosophes grecs, la sagesse, du grec sophia, caractérise la vertu, le savoir, la connaissance parfaite de soi et du monde. "Le sage possède la connaissance de toutes les choses, dans la mesure où cela est possible”  disait Aristote. Mais connaissaient-il la vérité pour autant ? : "Pour avoir le droit de s'appeler sages ou savants, il eût fallu posséder la sagesse ou la science, et ils [les sages grecs] ne les possédaient pas, seulement ils les cherchaient."Jouffroy. La sagesse est-elle l'apanage des religieux ? : "La sagesse est de maintenir ses yeux largement ouverts sur l'univers pour en savoir les lois et la loi; c'est encore de se détacher de la terre et du corps et de se rapprocher de la Toute-Puissance (Barrès, Cahiers Orient).

"Par la sagesse, on n’entend pas seulement la prudence dans les affaires, mais une parfaite connaissance de toutes les choses que l’homme peut savoir, tant par la conduite de sa vie que par la conservation de sa santé et l’invention de tous les arts" Descartes.

La sagesse mystique qui nous incite à de nous conduire en chrétien ("Dieu ne communique jamais la sagesse mystique sans y joindre l’amour par lequel elle se répand." Saint-Jean de la Croix) et la sagesse théologique qui met en pratique les paroles de sagesse de Dieu ('Ô sagesse! esprit pur! sérénité suprême! Zeus! Irmensul! Wishnou! Jupiter! Jéhova! Dieu que cherchait Socrate et que Jésus trouva! Unique Dieu! vrai Dieu! seul mystère! seule âme!" écrivit Victor Hugo) Pour autant se conduire en chrétien ne veut pas dire faire les choses à la place d'autrui :  "Ce n'est pas aider autrui que de faire les choses à sa place, à moins qu'il en soit vraiment incapable et que ce soit bien de le faire pour lui " Pythagore

Il convient néanmoins d'accorder la sagesse en action avec la sagesse en parole. Un proverbe dit "Si ce que tu veux dire n'est pas plus beau que le silence, alors abstiens-toi de parler".

En effet il vaut mieux se taire que porter préjudice à quelqu'un. Le sage réfléchit avant de parler et n''exprime que des pensées constructives et des paroles maîtrisées et bienveillantes.

Pourquoi admirons-nous tant les sages : Bouddha, Confucius, Le Dalaï Lama...? Peut-être parce que nous aspirons à devenir meilleurs en parole, en pensée et en actions, c'est à dire bannir l'arrogance, la colère, la convoitise, la cruauté, l'égoïsme, l'envie, la haine... pour avoir un monde meilleur. Est-ce une utopie ?