Trahison - Le choix de la rédaction

La confiance, un mot qui perd tout son sens quand la trahison et la déception sont commise ! internaute
Une déraison accomplie raisonnablement, c'est une bassesse. M. AguéevRoman avec cocaïne, trad. Lydia Chweitzer, p.140

Pour en savoir plus

La trahison fait partie de l'Histoire, que ce soit avec Judas, Fouché, Dreyfus, Kim Philby, qu'elle fasse partie de l'imaginaire ou de faits historiques réels, elle fausse nos relations avec les autres, qu'elle soit réelle ou supposée, elle nous fait peur et appelle à la vengeance car elle nous conduit vers la rupture.
 
André Maurois disait : "On supporte mieux l'absence ou la mort que le doute et la trahison".
 
La confiance que l'on donne à quelqu'un est tellement forte que l'on ne peut supporter d'être trahis. Il est vrai que de nos jours le mot amitié est quelque peu dévalorisé avec tous les "amis" Facebook et que les réseaux sociaux favorisent les relations libres... mais on ne donne sa confiance qu'à de véritables amis de chair et d'os et les couples ont encore une morale et s'unissent en se jurant fidélité et ne durent qu'en respectant la confiance l'un envers l'autre.

Dans un pays en guerre, on peut trahir pour sauver sa peau, comme pendant la dernière guerre où certains ont dénoncé des juifs pour sauver leurs propres enfants, alors que les collaborateurs eux ont trahi par pur intérêt.

"Se décevoir soi-même pour ne pas décevoir les autres est la plus grande des trahisons" disait Emilie Paquin, ce qui amène à la question : Peut-on vivre toute une vie sans se trahir soi-même ?