Pour bien se haïr, il faut s'être aimés.
Dix épines pour une fleur (1853)

A découvrir aussi