À cause de la faiblesse de nos sens, nous sommes impuissants à distinguer la vérité.
Les penseurs grecs avant Socrate, trad. Jean Voilquin, p.150

A découvrir aussi