Dans l'ingrate forêt vierge de la vie.
L'enfant tyran, trad. Michel Breitman, p.239 in L'écroulement de la Baliverna
Et que signifie la vie, s'il n'y a pas le mal, le remords, les pleurs.
La soucoupe se posa, trad. Michel Breitman, p.340 in L'écroulement de la Baliverna
La vraie prière est une fatigue immense.
L'homme qui voulut guérir, trad. Michel Breitman, p.213 in L'écroulement de la Baliverna
Rome, capitale de l'eau bénite.
Un corbeau au Vatican, trad. Michel Breitman, p.143 in L'écroulement de la Baliverna

A découvrir aussi