Bien écrire, c'est tout à la fois bien penser, bien sentir et bien rendre; c'est avoir en même temps de l'esprit, de l'âme et du goût.
Discours sur le style prononcé à l'Académie française le jour de sa réception, 25 août 1753

A découvrir aussi