Le noir, c'est la seule couleur qui ne change pas.
Les grands soleils, p.410 in Théâtre 1

A découvrir aussi