Jostein Gaarder

Lire ses citations

Jostein Gaarder, écrivain et philosophe norvégien, est né le 8 août 1952 à Oslo. Il a enseigné la philosophie et l'histoire des idées avant de se lancer dans la littérature. Son roman Le Monde de Sophie, publié en 1995, le fit connaître. Le roman fut bien accueilli par les lecteurs et les critiques.Il a créé la fondation Sophie qui décerne le Prix Sophie pour récompenser des actions en faveur de l'environnement et du développement soutenable.

Plus une femme est jolie, plus elle a du mal à savoir qui elle est.
Le mystère de la patience, trad. Hélène Hervieu, p. 19
Un philosophe est donc quelqu'un qui reconnaît comprendre fort peu de chose et qui en souffre.
Le monde de Sophie, trad. Hélène Hervieu et Martine Laffon, p.86
La seule qualité requise pour devenir un bon philosophe est de s'étonner.
Le monde de Sophie, trad. Hélène Hervieu et Martine Laffon, p.30
En quoi bon courir après quelqu'un qui essaie de fuir?
Le monde de Sophie, trad. Hélène Hervieu et Martine Laffon, p.30
Quand on a peur, ça réconforte de faire justement ce qui est tabou.
Le monde de Sophie, trad. Hélène Hervieu et Martine Laffon, p.189
- Je voulais juste sentir quel goût avaient ces mots.
Dans un miroir, obscur, trad. Hélène Hervieu, p. 85
L'univers est un miroir, Cécilie, un miroir, obscur...
Dans un miroir, obscur, trad. Hélène Hervieu, p. 115
La vérité, parfois, passe mieux sous forme de satire.
Vita Brevis, trad. Hélène Hervieu, p.105
Celui qui fait du tort à un seul en menace beaucoup.
Vita Brevis, trad. Hélène Hervieu, p.243
Naître, c'est recevoir tout un univers en cadeau.
Dans un miroir, obscur, trad. Hélène Hervieu, p. 35

A découvrir aussi