Maurice Barrès
Aucune éducation ne transforme un être : elle l'éveille Maurice BarrèsLe Roman de l'énergie nationale, Leurs figures (1902)
L'éducation est pour les gens heureux une parure, pour les malheureux un refuge. DémocriteLes penseurs grecs avant Socrate, trad. Jean Voilquin, p.179

A découvrir aussi