On a tout à gagner, quand on est sage, à ne point le paraître. EschyleProméthée enchaîné, trad. Émile Chambry, p.110